Il y a 5 semaines, sur un drôle d'alignement planétaire, des petites blagues irrationnelles, j'ai décidé de faire un truc un peu fou, imprévu, alors que l'idée générait un nombre certains de peurs et de prévisions catastrophistes.

Il y a 15j, je l'ai fait. Une insé, à la maison, pour voir, pour laisser la vie à sa chance, la chance à la vie. Juste une. Comme au poker.

Je sais bien, à mon age, seule, avec une gamine, au moment où je monte mon cabinet, c'est du suicide dit la raison. "Essayons" a dit le coeur, et je l'ai suivi.

Mes seins ont gonflé et j'ai pris 6cm de tour de poitrine en une journée, à j8. L’appétit s'en est allé faire un tour, emmenant 2kilos avec lui en moins d'une semaine, l'odeur de la viande morte à la boucherie a été une agression suprême, et j'ai senti mes ovaires travailler à fond.

Mon teint radieux a questionné une de mes amies sur skype. Vendredi soir.

Je n'ai pu m’empêcher d'être heureuse. Je l'ai même dit, ne sachant combien de temps cela durerait, pour pouvoir partager mon bonheur.

Des traces d'hormones sur un test jeudi soir, un peu plus vendredi soir, bordel, j'ai commencé à y croire. Et samedi soir, la bande avait disparu, dimanche matin elle était là à nouveau, faible. Autant pour le "ça double toutes les 48h". Non, pas là manifestement. Voilà, je vois cette fausse-couche en direct live. La 5eme? 6eme? du genre.

Ce soir, aux toilettes, il y a des traces de vieux sang. Juste assez pour me rappeler les mauvais souvenirs. Il y a 8 ans, quasi jour pour jour, j'étais enceinte. 10 semaines plus tard, c'était fini. Une longue suite de fausses couches ultra précoces derrière. Juste de le temps d'être enceinte. Juste le temps d'y croire. Jusqu'à faire éclater mon couple d'alors.

Je me raconte dès tas d'histoires, du style il y en avait deux et y en a un qui s'est raté, n'importe quoi pour y croire encore.

La raison, l'expérience savent. Le cœur refuse. Poulette n'est pas là, je vais pouvoir être triste tranquille.

Et je réalise alors combien exceptionnelle est cette enfant d'avoir réussi à s'accrocher, il y a 5ans quasi jour pour jour...

Ma fille, qui sera peut-être la seule.